Films Cinéma et TV sur notreCinema
2
Québec


Mon cinéma
11
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membre
1
Vod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
V pour Vendetta

V pour Vendetta

 

Réalisé par
en 2006

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Test DVD News Avis & critiques
Dans une Angleterre futuriste et totalitaire, une jeune femme Evey, aggressée un soir alors qu'elle avait bravé le couvre feu, est sauvée par un mystérieux homme masqué connu sous le nom de "V". D’une nature à la fois charismatique et sauvage, V tente de déclencher une révolution en incitant ses concitoyens à se rebeller contre la tyrannie et l’oppression, pour ramener la liberté et la justice dans une société envahie par le crime et la corruption.

image de V pour Vendetta


Qualité technique
Une bonne qualité d'image générale malheureusement déficiente lors des scènes sombres. Rien de très grave mais cela reste un problème visible. La colorimétrie quand à elle est tout à fait satisfaisante tout comme le grain de l'image (volontaire) qui donne au film un cachet particulier. La compression ne souffre d'aucun défaut.

Le son de V pour vendetta aurait pu être spectaculaire, les explosions ou combats laissant la porte ouverte à de nombreux effets. C'est pourtant la discrétion qui prime. Un choix discutable sur la forme mais pas sur le fond. V pour vendetta est un thriller politique et non un film d'action. Dommage tout de même de ne pas avoir mis le paquet sur les scènes d'explosions du film (véritable aboutissement des enjeux du métrage) qui auraient par contre justement gagnées à se démarquer de cette charte sonore installée précédemment. Le doublage français est de bonne qualité.

Bonus
Un second DVD entièrement consacré aux bonus vient compléter cette édition collector. Compléter, c'est vite dit... A noter q'une édition limitée est également disponible comprenant la présente édition ainsi qu'un comic book exclusif de 64 pages.

* Construire le monde de demain : reportage consacré au design du film et à sa conception. Certains décors sont présentés à l'image et leurs responsables commentent leur construction et leurs inspirations (17.15)

* La véritable histoire de Guy Fawkes et la conspiration des poudres : petit court d'histoire avec l'évocation du personnage évoqué dans le film et aux côtés duquel V puise son inspiration, intéressant mais bien court (10.15)

* V pour vendetta et la révolution du comic book : impossible de ne pas inclure un bonus revenant sur l'inspiration du film à savoir le comic book signé Alan Moore. Bien que ce dernier renie totalement le film ce module reste intéressant. Il replace la bande dessinée dans le contexte de sa sortie et les innovations qu'elle à pu apporter. Amusant de voir un reportage à la gloire d'un Moore qui qualifie le film de "complètement idiot" (14.41)

* Le making-of de V pour vendetta : une déception. Bien promotionnel, bien creux et bien vain ce reportage n'apporte rien et est en plus bien court (15.57)

* Cat power : clip musical monté à partir d'extraits du film. On n'y voit jamais la chanteuse, dommage (2.02)

* Infos bande originale du film : une simple page textuelle pour faire la promo de la BO

* Bande-annonce : la bande annonce cinéma du film (2.18)


Ce n'est pas que les bonus soient tous inintéressants mais il y a un grand sentiment d'inachevé dans l'interactivité limitée de V pour Vendetta. Le film méritait mieux, c'est dommage.

Conclusion



Verdict :



Avis sur le film

Avis selectionné parmi ceux donnés par les membres.

LGé a vu le DVD le 2009/05/10
La première chose que j’ai retenue de V pour Vendetta c’est la voix douce, fine, et puissante d’Hugo Weaving qui joue V… on ne voit jamais son vrai visage, toujours caché derrière le masque ironique de V… c’est uniquement sa voix qui module alors son jeu, une voix envoutante…

Puis, ce qui a « sédimenté » en moi depuis que je l’ai vu il quelques jours, c’est cet impressionnisme d’anarchie, mixture à la fois sombre et malicieuse… un anarchisme simpliste, certes, de prime abord, mais parce qu'ii ne prône pas uniquement la destruction, un anarchisme héroique et reconstructeur… V a même l’élégance de laisser la reconstruction à d’autres… voilà LE héros !

J’ai aimé aussi la relation, très complexe finalement, entre Evey (Nathalie Portman) et V… elle l’aime mais elle commence par le trahir… Il l’aime mais l’enlève et la torture mentalement (et aussi lui rase la tête… à noter ça : car La Portman elle reste belle même la tête rasée !)…

ça m’a rappelé cette autre BD, que j’avais beaucoup aimée, « Les 7 vies de l‘épervier », deuxième mouture, plus écrite et plus complexe, des aventures de « Masquerouge »… on y retrouve ces personnages à la fois noirs et lumineux, vaillants mais torturés, pas toujours des « héros », donc toujours des « héros humains »…

C’est peut-être ça le « style BD » au cinéma… (Batman, From Hell, V… à quand « Masquerouge » alors ?)

Verdict :










Mentions légales© 2000-2017 Liens cinéma   Google+

Monde Jurassique  Jurassic World
Monde Jurassique
télécharger Sex tape en streaming
Sex tape
télécharger La Reine des neiges en streaming
La Reine des neiges
Le Réveil de la Force Star Wars : The Force Awakens
Le Réveil de la Force
Pour l'amour d'Hollywood La La Land
Pour l'amour d'Hollywood
Justice League Justice League
Justice League
Les Gardiens de la galaxie 2 Guardians of the Galaxy Vol. 2
Les Gardiens de la galaxie 2
Alien Covenant Alien Covenant
Alien Covenant
Transformers : Le Dernier Chevalier Transformers: The Last Knight
Transformers : Le Dernier Chevalier