Films Cinéma et TV sur notreCinema
3
Québec
    Le wiki du cinéma !

Mon cinéma
2
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
1
Créer mon compte / Me connecter   

Acteurs Chanteurs Chefs opérateurs Compositeurs Costumiers Décorateurs Distributeurs Effets spéciaux
Humoristes Monteurs Producteurs Réalisateurs Scénaristes Sociétés de Prod

? - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z -
Lucas BELVAUX News (2) Récompenses    tweet
Photos de Lucas BELVAUX
Lucas BELVAUX on the internet selected on

photo  de Lucas BELVAUX
Lucas BELVAUX on www.notrecinema.com

photo  de Lucas BELVAUX
Lucas BELVAUX on www.imagellan.be

photo  de Lucas BELVAUX
Lucas BELVAUX on www.imagellan.be

photo  de Lucas BELVAUX
Lucas BELVAUX on rhone-alpes-cinema.fr


Lucas BELVAUX


14/11/1961 - //////


Producteurs
Réalisateurs
Scénaristes
Acteurs

Biographie de Lucas BELVAUX :

Lucas Belvaux rejoint Paris pour faire l'acteur, et incarne à 18 ans le héros soldat d'ALLONS Z'ENFANTS d'Yves Boisset (1981). Il enchaîne avec de nombreux petits et seconds rôles dans LA TRUITE de Joseph Losey (1982), LA MORT DE MARIO RICCI de Claude Goretta (1983), LA FEMME IVOIRE de Dominique Cheminal (1984), LA FEMME PUBLIQUE d'Andrzej Zulawski (1984), RONDE DE NUIT (1984) et LA BASTON (1985) de Jean-Claude Meisiaen.

Avec les auteurs confirmés ou débutants, il prend du galon en facteur de POULET AU VINAIGRE de Claude Chabrol (1985) qui le rappelle pour MADAME BOVARY (1991), en héros d'HURLEVENT de Jacques Rivette (1985), dans la bande de DESORDRE d'Olivier Assayas (1986). Il varie les genres dans LA LOI SAUVAGE de Francis Reusser (1988), L'AIR DE RIEN de Mary Jiménez (1989), TROIS ANNEES de Fabrice Cazeneuve (1990), et reste fidèle à Hervé Le Roux pour GRAND BONHEUR (1993) et ON APPELLE CA LE PRINTEMPS (2001).

Sur scène, il brille dans « On achève bien les chevaux » d'Horace McCoy par Micheline Kahn (1987), « Off Limits » par F. M Pesenti (1988), « Les Parisiens » par Pascal Rambert (1989), et défend les courts métrages LE VOYAGE D'HIVER de Fred de Fooko (1981), L'INDEX de Marie-Hélène Quinton (1985), MON PREMIER ACTE de Yannick Saillet (1988), L'OURSE BLEUE de Marc Chevrie (1990) ou DOUBLE EXPRESS d'Olivier Péray (1995).

Son frère cadet Rémy Belvaux (1966-2006) le filme dans son court PAS DE C4 POUR DANIEL DANIEL (1987), cosigné André Bonzel et Benoît Poelvoorde, avec qui il crée le décapant C'EST ARRIVE PRES DE CHEZ VOUS (1993). La télévision le convie chez « Navarro » (1989) et dans des téléfilms signés Marcel Camus, Jacques Trébouta, Franck Apprederis, Alain Bergala, Marco Ferreri, Michel Favart et Christophe Lamotte.

Lucas Belvaux se tourne en parallèle vers l'écriture et la réalisation, avec PARFOIS TROP D'AMOUR (1993), chronique d'un trio atypique et imprévu, puis la farce conjugale et existentielle POUR RIRE ! (1996) avec Jean-Pierre Léaud et Ornella Muti.

La reconnaissance arrive avec sa Trilogie surprenante qui ravit critique et public (2003), et entremêle les tons, les ambiances et les destins, autour du sens de la vie de personnages embarqués entre fantaisie (UN COUPLE EPATANT), tension fatale (CAVALE) et enfer quotidien (APRES LA VIE), avec Muti, Catherine Frot, Dominique Blanc et Gilbert Melki.

Dès lors cinéaste qui compte, Lucas Belvaux filme une bande d'amis prolos qui tentent un hold-up dans LA RAISON DU PLUS FAIBLE (2006), et transpose le fait-divers du Baron Empain dans RAPT (2009) avec Yvan Attal et Anne Consigny, tout comme il signe les téléfilms « Mère de toxico« (2001), « Nature contre nature » (2004), et « Les Prédateurs » (2007), d'après l'affaire Elf.

Il n'oublie pas de jouer, dans ses propres films comme dans DEMAIN ON DEMENAGE de Chantal Akerman (2004), JOYEUX NOËL de Christian Carion (2005), PARS VITE ET REVIENS TARD de Régis Wargnier (2007) et L'ARMEE DU CRIME de Robert Guédiguian (2009).


Filmographie de Lucas BELVAUX :


Lucas BELVAUX a produit :


Lucas BELVAUX a réalisé :

 2016 - Chez nous
 2014 - Pas son genre
 2011 - 38 témoins
 2009 - Rapt
 2005 - La Raison du plus faible
2003 - Un couple épatant
2003 - Après la vie
 2003 - Cavale
1996 - Pour rire!

Lucas BELVAUX a réalisé (TV/séries) :

2014 - La Fin de la Nuit
2007 - Les Prédateurs

Lucas BELVAUX a contribué au scénario :

 2016 - Chez nous
 2014 - Pas son genre
 2011 - 38 témoins
 2009 - Rapt
 2005 - La Raison du plus faible
2003 - Un couple épatant
 2003 - Cavale
1996 - Pour rire!

Lucas BELVAUX a contribué au scénario de certains épisodes :


Lucas BELVAUX a joué dans :

2012 - Le Cinéma français se porte bien
 2009 - Rapt
 2007 - Pars vite et reviens tard
 2005 - La Raison du plus faible
2004 - Demain on déménage
 2004 - Joyeux Noël
2003 - Un couple épatant
2003 - Après la vie
 2003 - Cavale
2001 - On appelle ça... le printemps
1993 - Grand Bonheur
 1990 - Madame Bovary
 1986 - Désordre
1985 - La Baston
1985 - Hurlevent
 1984 - Poulet au vinaigre
 1984 - La Femme publique
1984 - American Dreamer
1983 - Ronde de nuit
 1982 - La Truite
 1981 - Allons z'enfants

Lucas BELVAUX a joué dans la série ou le téléfilm :

1989 - Le Banquet








Fonds d'écran Lucas BELVAUX

Images Lucas BELVAUX
photo  de Lucas BELVAUX
Lucas BELVAUX on www.premiere.fr
photo  de Lucas BELVAUX

Lucas BELVAUX dans les films




La fiche de Lucas BELVAUX est complète et ne peut être modifiée. Pour ajouter des images et des textes, utilisez le blog.



Mentions légales© 2000-2017 Liens cinéma   Google+

Les Trolls Trolls
Les Trolls
Rogue One: A Star Wars Story Rogue One: A Star Wars Story
Rogue One: A Star Wars Story
Divergente 3 : Au-delà du mur partie 1 Allegiant
Divergente 3 : Au-delà du mur partie 1
Les Sept mercenaires The Magnificent Seven
Les Sept mercenaires
La Belle et la Bête The Beauty and the beast
La Belle et la Bête
Les Bas-Fonds The Shallows
Les Bas-Fonds
Suicide Squad Suicide Squad
Suicide Squad
Premier contact Arrival
Premier contact
Vaiana, la légende du bout du monde Moana
Vaiana, la légende du bout du monde
Dalida Dalida
Dalida