A la dérive
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
2
Québec
L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
2
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
A la dérive

A la dérive

 

Réalisé par
en 2018

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

14/06/2018      tweet
Avis Cinéma
xilefz

[Guru Expert]

Suivi par 782 membres
67 amis 2255 avis 

       


a vu le film au cinéma le 13/06/2018 Avis :

Une bonne performance des acteurs très touchant et avec une alchimie qui fonctionne à merveille. Une très bonne réalisation de cette histoire vraie à découvrir permettant à ces jeunes acteurs de s'illustrer dans un autre registre.

vu au Cineplex Ste-Foy
 
14/08/2018      tweet
Avis Cinéma
bebel007

[Cinévore]

Suivi par 727 membres
4 amis 806 avis 

 


a vu en blu-ray le 14/08/2018 Avis :

tiré de fait réel de ce couple e mer en 1983 ou la femme resta seul 41 jours en mer à la dérive et dans une énorme débrouillardise ! Le courage de cette jeune femme de 24 ans , avec un bateau comme celui chapeau . ( notamment à la fin ont vois la vrai protagoniste elle navigue encore ! ) . Sinon côté scénario qui alterne avant , pendant , c'est très fin surtout au montage . Une belle réalisation ( bravo pour la tempête ) . Un film qui joue sur les sentiments ,l'émotion , la tristesse et en même temps la volonté de réussir . J'ai passe un très bon moment de cinéma
 
10/11/2018      tweet
Avis Cinéma
drugspider

[Cinévore]

Suivi par 129 membres
507 avis 

 


a vu en blu-ray le 09/11/2018 Avis :

Tami et Richard sont sur un bateau. Richard tombe à l'eau... "À la dérive" est adapté d'une histoire vraie. En 1983, à Tahiti, Tami Oldham rencontre Richard Sharp. Les deux amoureux décident de convoyer un voilier jusqu'en Californie. Mais le bateau, pris dans un ouragan, démâte et dérive pendant quarante-et-un jours jusqu'à Hawaï.

Réalisateur islandais passé à Hollywood, qui commença sa carrière par des petits films islandais ("Jar City") avant de signer consciencieusement des blockbusters sans âme ("Everest"), Balthasar Kormakur a hésité entre deux affiches. La première montre les deux navigateurs front contre front unis face à l'adversité. La seconde, plus angoissante, photographie l'océan immense et immobile. En choisissant la première, il tire À la dérive vers l'histoire d'amour. Et c'est bien dommage. Il y a cinq ans, sur un thème similaire, J.C. Chandoor avait réalisé un tour de force : filmer un homme seul à bord d'un bateau qui coule sans voix off ni flashback. "À la dérive" n'a pas la force de "All is lost".

Si son premier plan est saisissant, qui filme Tami reprenant conscience à bord d'un bateau dévasté par l'ouragan et y recherchant en vain son compagnon tombé à la mer, le reste n'a pas la même force. On la voit repêcher Richard et tenter avec lui de réparer le bateau et de l'orienter vers la terre. Mais cette histoire est entrecoupée de flashbacks inutiles qui racontent leur rencontre et leur coup de foudre quelques mois plus tôt dans un décor tahitien de carte postale. Ajouté à cela le tour de passe-passe façon "L'Histoire de Pi", qu'on sent venir à des kilomètres.

Bref "À la dérive" n'est pas le survival aquatique que j'attendais même si Shailene Woodley, son actrice principale, rendue célèbre par "Divergente" et "Nos étoiles contraires",qui a coproduit le film, donne de sa personne avec une bluffante énergie :-)
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2018 Liens cinéma   Google+