Brightburn, L'Enfant du mal
 
Films Cinéma et TV sur notreCinemaQuébec
L'encyclopédie du cinéma

1
Créer mon compte / Me connecter   EN 
search
Brightburn, L'Enfant du mal

Brightburn, L'Enfant du malnote

 

Réalisé par
en 2019

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

29/06/2019      partager tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 162 membres
15 amis 2263 avis 



suivre
note a vu le film au cinéma le 29/06/2019 Avis : note
C’est un thriller à base d’extra-terrestre ou de créature démoniaque venu du ciel pour combler les vœux d’un couple en mal d’enfant.
Nous sommes dans une petite localité du Kansas où vit la famille Breyer qui y possède une ferme, la caméra s’attarde sur la bibliothèque où se trouve plusieurs livres sur la stérilité et dans la chambre le couple se fait des câlins, quand soudain une forte explosion fait vibrer la maison, un objet arrivé du ciel et venu s’abimer dans une forêt proche de la maison. Puis on va voir une série de vidéos amateur, montrant le couple et un enfant, c’est une série de film tout à fait classique montrant le bébé, ses premiers pas, un anniversaire, un Noël en famille. Aujourd’hui l’enfant du couple qui se nomme Brandon à 12 ans, c’est un petit garçon qui fait la fierté de ses parents, il est éveillé et curieux et à l’école il surprend ses professeurs par sa perspicacité, par contre à la veille de sa puberté un changement s’amorce, son oncle et sa tante lui offre pour son anniversaire un fusil, mais Kyle son père le trouve trop jeune pour utiliser une arme et pour la première fois dans le restaurant où se passe la scène Brandon se révolte contre le refus de son père et lui manque de respect. Néanmoins la famille Breyer décide d’aller faire un break en prenant quelques jours de vacances et camper dans la forêt. Kyle est chasseur et il part avec Brandon pour débusquer du gibier et comme Tori le mère de Brandon a trouvé des photo de femmes sous le matelas de son fils, il va en profiter pour parler de ce passage à la puberté et le fait d’avoir quelques désirs pour le sexe opposé, mais Brandon a-t-il bien décodé les informations que lui transmet son père ...
L’explication sur la venue de l’enfant va nous arriver petit à petit, malgré le fait qu’on s’en doute un peu, il faut savoir qu’on se trouve en Amérique et que le couple en mal d’enfant a énormément prié pour voir ses vœux exaucés, aussi quoi de plus normal que de voir un bébé qui tombe du ciel. L’enfant en question a des pouvoirs sortant de l’ordinaire, mais ce n’est pas Superman et on imagine très bien qu’un gamin de 12 ans n’ait pas l’arbitraire assez développé pour savoir comment user des pouvoirs exceptionnels qui va se découvrir. Bien sûr le film utilise les ficelles habituelles pour faire frémir voire terrifier le spectateur avec quelques scènes qui nous font dresser les cheveux sur la tête et pour couronner le tout les parents sont loin d’imaginer que leur fils soit capable de telles atrocités. Jackson A.Dunn qui campe le personnage de Brandon a été bien choisi et il est un peu dommage que Brandon utilise un costume un peu ridicule, sachant que son visage sans artifice suffit pour terrifier son environnement. Bon l’idée n’est pas mauvaise même si ça manque de crédibilité et pour une fois trouver un anti-héros qui ne veut pas sauver le monde, ça nous permet de sortir des sentiers battus.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma