Cette vieille canaille
 
Films Cinéma et TV sur notreCinemaQuébec
L'encyclopédie du cinéma

Mon cinéma
3
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
search
Cette vieille canaille

Cette vieille canaillenote

 

Réalisé par
en 1933

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques Acheter tweet

  • <<
  • 1
  • >>

15/03/2019      partager tweet

Roegiest

[Cinéfan]

Suivi par 41 membres
123 avis 



suivre
note a vu le DVD le 14/03/2019 Avis : note
’’Cette vieille canaille’’ est le sobriquet amical donné à un vieux chirurgien connu et respecté. L’homme vit à l’écart des autres et sa solitude lui pèse. Un jour qu’il se promène sur un champ de foire, il assiste à un pugilat entre deux jeunes foraines où l’une d’elles est blessée à la jambe. Il se propose de la soigner et tombe amoureux d’elle. Il l’invite à venir vivre près de lui dans le luxe et le confort. Mais la jeune femme s’ennuie un peu auprès de ce vieil homme pourtant attentionné qui ne lui refuse rien. Il ferme même les yeux sur quelques-uns de ses écarts de conduite pour la garder à ses côtés. Cela se gâte le jour où réapparaît un ancien amant de la jeune personne dont elle est toujours éprise...

Sur cette histoire assez convenue, Anatole Litvak a réalisé un joli petit film d’après une pièce de Fernand Nozière, dont il a gommé habilement toutes les références théâtrales.

Réalisé en 1933, le film réunit quelques vedettes de l’époque. C’est le gigantesque acteur qu’était Harry Baur qui joue le chirurgien avec la présence qu’il affichait dans tous ses films. Le rôle de sa jeune protégée est tenu par Alice Field, une actrice alors très en vogue. C’est Pierre Blanchar qui était en pleine gloire qui est le petit ami qui resurgit du passé de la jeune personne, et son meilleur copain est joué par Paul Azaïs.

Après avoir été quasiment invisible pendant 85 ans, le film est sorti en DVD en septembre 2018... Avis aux amateurs.

---------------------------------------

J’ai fait une découverte assez surprenante au détour d’une scène : je croyais avoir reconnu Alice Prin, qui est restée célèbre sous le nom de Kiki de Montparnasse, le modèle des peintres de la Bohème et l’égérie de Man Ray. Elle n’est pas créditée au générique, ni sur les sites qui parlent du film. J'aurais dû lire le casting de « Notre cinéma » où son nom est bien mentionné, j'aurais perdu moins de temps !

C’est étonnant de la voir parler et bouger alors que l’on ne la connait que par les photos et les tableaux !


 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma