John Wick 2
 
Films Cinéma et TV sur notreCinema
9
Québec


Mon cinéma
9
Agenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membre
3
Vod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
John Wick 2

John Wick 2

 

Réalisé par
en 2016

Donnez votre note
Film, images, jaquettes Avis & critiques tweet

  • <<
  • 1
  • >>

21/02/2017      tweet

deanloomis

[Cinéfan]

Suivi par 62 membres
32 avis 



a vu en avant-première le 21/02/2017 Avis :

Le premier John Wick qui s'appuyait sur la vengeance du héros était plutôt sympathique avec son côté "rien ne m'arrêtera jusqu'à ce que j'assouvisse ma vengeance". Plutôt bien filmé avec des "vilains" bien campés et un Keanu Reeves efficace. Dans le genre film d'action, disons qu'on en avait pour son argent et qu'on se laissait porter par l'histoire.
John Wick 2, c'est une autre histoire. Ridicule, prétentieux, voire insupportable, une collection des plus mauvais clichés du genre alignés sans queue ni tête juste pour montrer les progrès réalisé par Keanu Reeves en matière d'arts martiaux.
Le scénario (je ne suis pas sûr que ce soit le terme adéquat) s'appuie sur un vague prétexte de contrat honoré qui s'avère être un piège pour avancer péniblement jusqu'à la fin (ouverte) de l'histoire laissant présager un troisième opus qui aura certainement du mal à faire pire.
Il faut toujours se méfier des films où des acteurs aux regards vides prennent des temps interminables pour ânonner la moindre phrase. Une simple commande de whisky dans un bar ressemble au déclenchement d'une guerre mondiale. Quant aux bagarres, censées créer une tension dramatique quasi insupportable, elles ne font que renforcer le ridicule de chaque séquence tournée dans des décors grotesques. Un exemple parmi tant d'autres, pour "faire vrai" comme on dit, le réalisateur insiste sur le fait que le héros doit sans cesse mettre un chargeur plein dans son arme vu le nombre de coup qu'il tire dans tous les sens. Pourquoi pas, après tout. Seulement, au bout de la troisième ou quatrième fois qu'il est en train de mettre un nouveau chargeur, alors qu'il se bat littéralement contre des dizaines d'adversaires, on a du mal à accepter qu'à chaque fois ses adversaires attendent qu'il ait mis son chargeur en place pour recommencer à l'attaquer. Et c'est systématique. Passons sur le fait que transpercé de balles, il continue à se battre comme si de rien n'était, que des combats à mort s'interrompent soudain pour laisser place à une discussion mondaine sans que l'on sache pourquoi, qu'une ville entière est à sa poursuite mais que personne ne tente pas de l'abattre à partir du moment où il n'est pas armé… la liste est trop longue.
A éviter absolument, soit retournez voir le premier volet, soit offrez-vous un Eddie Constantine en DVD, au moins il y avait de l'humour.
 
23/02/2017      tweet

phebuscocker

[Accro au ciné]

Suivi par 594 membres
4 amis 115 avis 



a vu le film au cinéma le 23/02/2017 Avis :

C'est suffisamment rare pour le signaler mais voici une suite qui égale sans problème le 1er film. John Wick doit rempiler pour honorer une dette d'honneur et ceux qui vont se mettre en travers de son chemin vont le regretter !

Chad STAHELSKI nous régale avec sa mise en scène inventive et nous offre des scènes d'action démentielle. Que ce soit les courses poursuites en voiture, les fusillades ou les combats à mains nues il parvient à se renouveler tout en rendant hommage aux polars made in Hong Kong, à Sergio LEONE ou encore à Opération Dragon (1973) avec son final visuellement splendide.

Keanu REEVES porte avec toujours autant de classe le costard de ce (super) héros invincible qui génocide les bad guys plus vite que son ombre. On retrouve avec plaisir Ian McSHANE dans le rôle du directeur de l'hôtel et Lance REDDICK dans le rôle du réceptionniste. L'occasion d'approfondir l'univers de ce monde clandestin avec son fonctionnement et ses règles. D'autres très bon acteurs viennent faire un caméo comme John LEGUIZAMO (qui reprends son rôle), Laurence FISHBURNE, Peter STORMARE ou encore Franco NERO, l'inoubliable interprète de Django (1966).

Si vous aimez les films d'action menés à 100 à l'heure ou si tout simplement vous avez aimé le 1er film foncez ! Une série B ultra violente comme on n'en fait plus !
 
28/02/2017      tweet

carre 63

[Cinéfan]

Suivi par 182 membres
148 avis 

 


a vu le film au cinéma le 28/02/2017 Avis :

John WIck 2 est un film (?) sans scénario, ni mise en scène digne de ce nom. Autant vous dire que cette insupportable ode à l'ultra violence m'a navré au plus au point. Une multitude de meurtres gratuits, de corps meurtris, de scènes improbables. Même un second degré qui aurait pu faire avaler la pilule est resté au fond du tiroir. Navrant, désolant, un navet bien indigeste.
 
01/03/2017      tweet
Avis Cinéma
solaje

[GuruCiné]

Suivi par 144 membres
15 amis 1857 avis 



a vu le film au cinéma le 31/02/2017 Avis :

C’est bien entendu la suite du volet « John Wick » sortie en 2014 sur la vie, voire la carrière d’un tueur qui connait bien des misères.
John Wick est un tueur qui a perdu son épouse bien aimée, il vient récupérer sa Ford Mustang de 1969 dans les locaux d’une mafia russe et la pauvre voiture aura même du mal à s’en remettre, après avoir écrémé toute la populace mafieuse, John s’en retourne chez lui avec sa voiture devenue une épave. Il faut savoir que John Wick se dit en retraite, mais il va recevoir la visite peu amicale de Santino D’Antonio le leader de la Camorra en Amérique, un pacte avait été établi entre lui et John et ce dernier doit un service confirmé par une empreinte ensanglantée dans un pendentif mais John ne veut pas. Ce genre de refus est jugé inadmissible par la Camorra et la maison de John Wick va faire les frais d’un missile incendiaire. John qui est indemne va se rendre à l’Hôtel Continental qui est un havre de paix pour toute la pègre, il va philosophiquement accepter le deal de Santino D’Antonio, celui ci consiste à tuer la propre sœur de Santino pour que ce dernier puisse avoir le pouvoir total, il ne peut le faire lui-même, c’est tout de même sa sœur et on a une once de moralité dans la Camorra ...
Voila on va côtoyer la pègre mondiale avec des règles établies qui sont un apanage qui fait qu’il existe quelques règles dans ce monde de brute. Alors le personnage a certes quelques qualités de combattant, il est capable de venir à bout d’une légion romaine armé seulement d’un Opinel. Dans ce monde il existe un havre de paix, les hôtels Continental ou il y a des règles qu’il ne faut surtout pas transgresser sous peine d’en être exclu, en plus on peut y faire ses emplettes, acheter des armes et se faire tailler un costume pare-balles. Bon il y a cette logique qui veut que quelqu’un engage un tueur pour tuer sa sœur et prendre sa place au sommet de la pyramide, car on ne tue pas directement une personne de sa propre famille, c’est immoral et par la suite il faut mettre un contrat sur le tueur pour venger sa sœur c’est logique. Ca frise la bouffonnerie, il faut avoir « fumé » sans relâche pour pondre un pareil scénario. La seule scène digne d’intérêt est cette « bataille » effectuée dans un labyrinthe de glaces et de lumière qui fait perdre la notion de l’espace. Il y aura certainement un troisième volet, si il reste des tueurs, car dans cet épisode il y a 141 morts, certainement l’apocalypse au prochain chapitre.

vu au Gaumont wilson Toulouse
 
19/03/2017      tweet

sabgaga

[Cinévore]

Suivi par 68 membres
124 avis 



a vu le film au cinéma le 12/03/2017 Avis :

Keanu Reeves remet une nouvelle fois le costume de John Wick, le mystérieux tueur qui sort de se retraite dès qu’on le cherche.
Le film démarre littéralement sur les chapeaux de roues, reprenant l'histoire où elle s'est arrêtée, c'est une vraie suite.
Les scènes de "gun-fu" (mélange entre arts martiaux et armes à feu) s’enchaînent et sont toujours aussi nerveuses et bien réalisées.
Keanu Reeves, nous prouve qu'à plus de 50 ans, il est encore capable de botter des fesses (141 personnes tuées) et en grande forme, en effectuant 90% de ses cascades. Le reste du casting est tout aussi bon, surtout Ruby ROSE en assassin muette.
La photographie est sublime et mise en valeur avec des plans-séquences impressionnants lors des scènes d’action, qui elles sont ultra chorégraphiées et très bien mises en scène. La BO est parfaite et nous transporte dans cet univers chic et sanglant.
C'est donc une suite efficace, qui plaira aux fans du genre, qui peuvent déjà se réjouir car "John Wick 3" est déjà en préparation ;)
 
27/06/2017      tweet
Avis Cinéma
drugspider

[Cinévore]

Suivi par 121 membres
338 avis 

 


a vu en blu-ray le 26/06/2017 Avis :

L'histoire de ce second chapitre, comme est sobrement sous-titré ce John Wick 2, suit immédiatement les événements du premier. Le réalisateur, certainement bien que trop conscient de la hype autour du personnage, s'accorde le grand plaisir de poursuivre la vengeance de son anti-héros et de pousser le bouchon encore plus loin.

Cette fois, John Wick ne dessoude plus du vilain pour son chiot, mais pour sa voiture. Et ce, même si le destin de sa Mustang, toujours aux mains de la famille mafieuse russe qui le lui a volé dans le précédent volet, est un clin d’œil amusant et amusé des auteurs sans grand intérêt pour la suite et la véritable histoire du film. Il n'empêche, notre tueur en profite pour éclaircir un peu plus l'arbre généalogique de Iosef Tarasov, le malheureux et inconscient meurtrier de Daisy, son mignon petit beagle. Cette fois, c'est l'oncle du jeune imprudent qui s'apprête à faire les frais du courroux de John Wick, alias le croque-mitaine. Abram Tarasov, (brièvement) campé par un Peter Stormare qui retrouve ici un énième rôle de mafieux ou de Russe - lui qui est né à Kumla, en Suède - sait très bien qu'il ne s'agit pas de n’importe quelle voiture, puisqu'il s'agit de celle de John Wick : "un homme extrêmement tenace et déterminé, oh putain que oui !" Et cette introduction reste donc prétexte à de nouvelles répliques mordantes, à du fan service (revoilà l'histoire du crayon) et à de nouvelles bastons, à mains nues cette fois, histoire de nous montrer que le "Babayaga" n'a rien perdu de son agilité mortifère.

Après ces quelques minutes frénétiques qui font lien avec le premier film, John Wick 2 va, paradoxalement, copier la trame de son aîné. John rentre chez lui, après un passage obligé chez le garagiste Aurelio (John Leguizamo), retrouve son chien (sans nom) adopté à la fin de la précédente histoire, mais ne tarde pas à recevoir de nouveaux invités peu enclins à le laisser respirer. En sortant de sa retraite pour venger la mémoire de sa femme et étriper Tarasov, l'ancien tueur à gages qu'il était a également attiré la lumière sur lui, et ainsi réactivé d'anciennes "promesses" oubliées. Voici donc une nouvelle famille mafieuse qui vient frapper à la porte de John Wick : la Camorra italienne. Elle est incarnée par Santino D'Antonio qui veut obliger l'impétueux porte-flingue à accomplir un dernier contrat pour lui, en Italie, afin de lui permettre de récupérer le contrôle de sa famille, et plus globalement de toutes les mafias. Problème : John Wick est têtu et bien décidé à profiter de la vie, à siroter son bourbon sec et à jouer à la baballe avec son magnifique pitbull anthracite. Bien évidemment, D'Antonio l'est tout autant, et décide de tirer sur la corde sensible de John, le forçant, une fois de plus, à reprendre du service. Et à se fader une ribambelle de mercenaires prêts à lui faire la peau, entre Rome et Manhattan. Si ce pitch sent le réchauffé, l'action demeure tellement plaisante et les acteurs tellement bons et "bad-asses", qu'on ne peut qu'adhérer.

C'est clairement l'un de ses points forts : John Wick 2 présente avec son casting, peut-être même plus que celui de son prédécesseur, une galerie de belles gueules. Outre Keanu Reeves, toujours aussi classe, même en col roulé-veste de costume noirs, le film nous offre trois méchants tout aussi stylés. L'acteur-chanteur Common campe le garde du corps de la cible de John Wick , Riccardo Scamarcio est Santino D'Antonio, tandis que Ruby ROSE (Orange Is The New Black) joue la chef muette de sa garde rapprochée dans une tenue, et c'est suffisamment rare pour être souligné, absolument pas "sexiste". On retrouve également quelques têtes bien connues, comme Laurence Fishburne, Bridget MOYNAHAN, Lance Reddick, ou Ian McShane. Tous sont au diapason, percutants, classieux et efficaces. C'est d'ailleurs le cas du second film de Chad Stahelski dans son ensemble.

Hormis quelques passages un peu plus mous, lorsque les personnages baissent les armes pour s'essayer aux joutes verbales, John Wick 2 se déguste les yeux écarquillés et avec le palpitant bien accroché. Visuellement, c'est bluffant, l'action est minutieusement chorégraphiée (pas étonnant quand on sait que Stahelski était le coordinateur des cascades de Matrix), et les affrontements brillent par leur esthétique et leur originalité (la séquence entre Keanu et Common dans le métro aux murs blancs immaculés, au beau milieu de la foule, reste incroyable). Le montage, le découpage, la musique et la photo suivent, pour faire de cette suite un encore meilleur film d'action. Si la vengeance est un plat qui se mange froid, vivement le troisième service ;-)
 
26/07/2017      tweet
Avis Cinéma
Corsicanous

[Cinéfan]

Suivi par 120 membres
2 amis 240 avis 



a vu le film le 26/07/2017 Avis :

Ce film est en fait la 2ème partie d'un grand film. A la fin de la 1ère partie on aurait pu se contenter de clore le chapitre mais cette suite, bien que parachutée difficilement (un coup il est repenti des slaves, un coup il est repenti des italiens), est du même tonneau que le n° 1 avec son lot de bagarre, de méchants tués et sa tueuse sans pitié et ... sans parole.
Je rassure les personnes sensibles au bien-être des animaux ... le nouveau chien de Jonathan Wicks survit à ce déluge de balles.
Bonne soirée pour nous deux.
 
13/09/2017      tweet
Avis Cinéma
newton1

[AmateurDeCiné]

Suivi par 9 membres
19 avis 

 


a vu le DVD le 24/02/2017 Avis :

Un 2ième d’un film action qui renouvelle le genre. De l’action pur et dure où les situations se déchainent sans arrêt et sans s’essouffler. Une prémisse on ne peut plus simple qui lance le héros dans une suite de séquences de combat à l’arme de poing. Elles sont entre-coupées par des séquences plus lentes de discussion dans ces fameux hôtels où doit régner des trêves obligatoires(sic). Il faut dire que ça nous amuse bien. Donc, le montage dans ce type de film est d’une importance capitale. Il y est d’une qualité hors-norme. Grâce à des angles de caméra variés, des rapports de plans tout aussi divers et les deux sont courts et rythmés. Le son est des plus réel et très punché. Keanu Reeves reprend son rôle où il l’avait laissé, son jeu est fait avec aplomb. Tous les rôles quels qu’ils soient sont tenus avec conviction et convaincant. Une réalisation sans faille qui se compare au meilleur des Jason Bourne bien que l’approche soit différente. J’ai adoré le premier, tout autant pour le deuxième. Au moment d’écrire ces lignes, ce film n’est plus en salle, courrez louer le DVD ou Blu-ray.

vu au Cineplex Beauport
 
16/09/2017      tweet
Avis Cinéma
Ampélio

[Cinéfan]

Suivi par 53 membres
267 avis 



a vu en blu-ray le 15/09/2017 Avis :

Bon, alors, John Wick 2!
J'avais pas spécialement aimé le premier (2 étoiles), mais là!!! C'est pire!!!
John Wick pourrais être un super héros de chez Marvel tellement il est à l'épreuve des balles! Il est trop fort, il tire dans n'importe quel position, arrive toujours à trouver un pistolet ou un fusil sur son chemin, les cadavres ont les compte plus, ils tombe comme des mouches, on croirais même assister à un jeu vidéo!
J'ai quand même faillit mettre cinq étoiles car il y a une scène magnifique, ou le chien mange dans sa gamelle, et là: pas un seul cadavre!!! C'est beau, j'en ai eu la larme à l’œil!
Bref, une fois de plus 1h45 de gâcher, ou j'aurais pu faire la vaisselle ou le repassage, ou mieux encore: ne rien faire
Allez, heuuuu, bonne sieste à tous , ce sera mieux

 
  • <<
  • 1
  • >>





Mentions légales© 2000-2017 Liens cinéma   Google+