Films Cinéma et TV sur notreCinemaQuébec
L'encyclopédie du cinéma

Mon cinémaAgenda des sorties au cinémaActualités des films et acteursVidéos et Bande annonces de filmsFilms classiquesBio et Filmo des starsHome cinéma : blu-ray et DVDWallpapersSéries et TvJaquettesVotre espace membreVod et streamingConcours et jeux
Créer mon compte / Me connecter   
search

ANDRE HUNEBELLE L'interview volume 2 - 3-

par costa

                                                             RICCIOTO CANUDO

                                                            --------------------------------

B.F. Par quel concours de circonstance avez vous connu Riccioto Canudo au début du siécle (1920)

A.H. "....... En 1920,je fais la connaissance de Riccioto Canudo à Paris.Riccioto Canudo est un de ceux à qui le cinéma lui doit le non de septiéme art.Il faut que vous lisiez un article de lui.Si vous voulez,par ma bouche,que vous le fassiez dire par moi.
C'est une des personnes qui a le plus oeuvré pour le cinéma. Sur Canudo,il y a peu d'articles.Le critique esthétique italien né en 1879 mort en 1923 le 10 novembre,à Paris.
A partir de 1902?il fut romancier,critique d'art,directeur de revue,inventeur et animateur d'un groupe d'avant garde et l'ami des hommes qui représentait alors l'èlèment le plus avançé de l'art et de la littèrature.
Il voulait nous faire adhérer Mireille et moi.A ce moment là,je crois que Canudo a eu un coup de soleil pour Mireille.Il ne nous à plus quitté.Adhètrent mais toujours présent.
Il nous a fait adhérer à un groupement qui s'appelait à ce moment-là URVEAP personne n'en parlait,car personne ne le savait.
Moi je m'en souviens.l'URNEA un titre qui ne veut rien dire.(Union des races mèditéranènnes de l'europe,de l'afrique et de l'amèrique.
Cet URNEA,ou il faisait adherer tous les gens snobs de l'époque.

Tous ces gens-là,faisaient partir de ce groupe le plus avançé de la littèrature et de l'art.
Il fut le premier à esquissé l'esthètique de cet art nouveau qu'il nomme septiéme art.
Ses écrits sur le cinéma ont étè recueillis dans un ouvrage aprés sa mort en 1923,le livre est sorti en 1927 "L'usine à images". Je ne ^psosséde pas ce livre.

en 1979,internet n'existait pas,et l'on trouve Ricciot Canudo en faisant wikipédia et d'autres sites.
Le livre a du etre réedité en 1995,texte de Canudo publié par Jean Paul Morel éditions Séguier Paris 1995. (L'Usine Aux Images )

_____________________________________________________________________________________________

1 - B.F......Comment avez vous connu Aimé Simon Gérard,qui fut d'Artagnan aux temps du muet et parlant.Vous avez connu les plateaux aux temps du muet quel souvenir gardez vous de cette époque.

A.H......."Nous sommes arrivés à Paris,naturellement j'avais la certitude de me diriger vers le spectacle.Je n'étais pas très fixè soit le cinèma ou le thèatre ou le music-hall.
Cela m'attirait beaucoup,il y avait deux choses qui aurait du m'orienter vers le cinéma.
J'étais camarade d'enfance d'un garçon qui était devenu une grande vedette du muet et du parlant.Il avait bel et bien passè son examen de passage entre le muet et le parlant.Il s'agissait du cèlébre acteur Aimé Simon Gèrard.Il a fais d'Artagnan en muet et parlant.Il a fais deux fois d'Artagnan.Il a eu affaire à un merveilleux producteur qui est d'ailleurs un homme distinguè et un seigneur. Henri Diamant Bergè.

 .

1 - A.H.. ...........J'avais beaucoup de cordes à mon arc pour éssayer de faire du cinèma.Par passion,j'allais voir tourner Aimé Simon Gérard (D'Artagan ). A ce moment-là,j'ai pris la température des plateaux au temps du muet.
Puis des premiers films parlants.C'était l'époque du muet. Le boucan,qu'il pouvait y avoir sur le plateau était quelque chose d' absolument inimaginable.
Tout le monde parlait à la fois. Chacun faisait son numéro,mais c'était absolument irrèsistible. J'étais quand meme très sèduit. Mireille aussi. Si on avait eu la possibilité de se glisser là-dedans,çà me plaisait bien et puis nous avons fais la connaissance de trés grands amis. Le fils d'un de mes amis d'alger  qui était mèdecin à paris (Charles Sebbing)."

___________________________________________________________________________________________

  2 - B.F. Parlez moi de ce drole de mèdecin qui ne voulait pas de clientelle et avoir ses soirées de libre.

A.H.......Charles Sebbing était un mèdecin pas comme les autres.C'est un médecin qui ne voulait pas la clientelle.Il voulait avoir ses soirèes de libre.Ce qu'il aimait par dessus-tout,la boxe et le music-hall.Il s'était fais mèdecin de la boxe.Il ne pouvait pas y avoir un match de boxesans que le mèdecin soit là.
J'ai connu des boxeurs qui étaient les plus intimes avec lui.L'écurie Ladine avec Eugène Criqui qui à ce moment-là était le futur champion poids plumes grand champion de l'èpoque.

Un grand match à opposè Criqui à Auguste Grasi qui était champion italien.Criqui a envoyè au tapis Grasi,au premier round.C'était un triomphe.Tout le monde parlait de Criqui.Il avait une belle petite gueule de brute.A ce moment-là,ils ètaient beaux garçons.
Aprés il y a eu Carpentier.Carpentier était beau.Il était bien bati avec une belle gueule jusqu'à la fin de sa vie.
Graçe à CHarles,dont le quartier gènèral était l'auberge dequi se trouve au début de l'avenue de trudaine,en haut de la rue des martyres.Là se rèunissait pratiquement le tout Paris du thèatre et du cinèma.A ce moment-là,venaient les auteurs de la sociètè des compositeurs de musique qui ètait un peu plus bas rue Chaptal.
Les acteurs venaient de la rue de Clichy,du casino de Paris qui avaient leurs tables rèservès.C'ètait un milieu étonnant avec la table qui avait aussi les cinèastes.Charles Sebbing avait rèussi à se faire nommer mèdecin du casino dre Paris,il avait toujours sa place au casino.Graçe à lui,nous pouvions passer des coulisses de la boxe à la coulisse du music-hall.Il y avait aussi les folies bergères qui était très important à l'èpoque.Graçe à tous ces appuis,qui m'ouvrait en grand les portes du spectacle.Avec Nireille on adorait çà.J'aurai au moins une chance de me faufiler là-dedans,par un concours de circonstance absolument invraisemblable.
Je dis que le grand maitre de la destinée c'est le hasard,parce que rien ne s'est passè dans la logique,mais dans le plus grand des hasards "

_____________________________________________________________________________________________

3- B.F Croyez vous au facteur chance

A.H......"Je ne sais pas,je connais des gens qui en ont.Je ne suis pas un superticieux de la chance.Je ne crois pas qu'il y est des chances qui portent malheurs. La chance pour au moins 80 pour cent,on se la fais soi-meme.Quand le hasard est favorable,on en profite plus ou moins.Peut-etre qu'à ce moment-là,j'aurai mieux fais de prendre une autre direction.
_______________________________________________________________________________________________

3 - B.F. Quels sont les films qui ont marquès votre enfance.

A.H....."....Ah! mon dieu,je n'ai quand meme pas assez de mèmoire pour m'en souvenir.Il faut que je regarde mes fiches...Ma jeunesse est bien loin(j'ai 83 ans)....B.F.....André Hunebelle est né en 1896...)

Je peux citer 42 iéme rue.Mes plus grandes joies de cinèma viennent de l'èpoque du muet.Charlot que je trouvais fantastique en france.A l'èpoque on le critiquait.Ses premiers films n'ont pas ètè acceptès en france. par la critique.Il y avait aussi les films de Harold Lloyd,les productions de Buster Keaton,Laurel et Hardy,dont certains films ètaient forminables."

_____________________________________________________________________________________________

J.A. Parmi les films comiques que vous avez vus lequel vous auriez aimè rèalisè.

A.H......".... Je ne sais pas.Je ne sais pas prècisèment lequel j'aurai rèalisè. Il y a deux films amèricains qui m'ont rèjouis.Il y a un dont l'humour macabre (tueurs de dames) , un classique du film anglais.Ils passaient leurs temps à dèmènager les cadavres.J'aurai aimè faire ce film. Je le trouve vraiment irrèsistible.A un moment-donnè,on voit les gangsters qui dèmènagent les cadavres.C'est très macabre. C'est bien mis en situation,que c'est drole.
Un autre que je trouve extraordinnaire,(To be or not To be) avec Carole Lombard qui se passait pendant la guerre."

_____________________________________________________________________________________________

B.F. Parmi les films que vous avez rèalisès citez en 5 que vous aimez bien.

A.H...."...Je trouve qu'un film çà fait un ensemble. IL y a une scène que j'ai vu rècemment,j'ai trouvè que je l'avais bien rèalisè.C'est justement le match de boxe ( L'impossible monsieur Pipelet).Je crois que c'est une scène qui me rèjouis le plus.J'ai bien travaillè.De temps en temps,je vois des scènes bien rèalisèes.Si je disais çà à mes collègues. Je dirai qu'ils ont bien travaillès.

_____________________________________________________________________________________________

J.A..... On dirait que vous avez l'intuition du cinèma,de la critique,.

A.H....."...Je peux diresimplement que dès le dèbut de mon existence d'homme , en sortant de la guerre,quand j'ai enfin ètè libre de toutes obligations militaires.Je me suis mariè avec Mireille Leydet ma première femme.Pas la dame que vous voyez avec qui je suis (1979).
Mireille est la mère de mes enfants. Elle est morte maintenant. Nous avons ètè de grands amis.

_____________________________________________________________________________________________

Une sèquence amusante à propos du mariage du père d'Andrè Hunebelle question posée par Joèl Attard.

A.H......."....Il s'est trouvè en effet,que mon père avait èpousè en seconde noce la maman de Mireille Leydet.Si bien que Mireille Leydet ètait ma soeur par le mariage de mon père.Ma soi-disant soeur qui ètait la fille de ma belle mère.Par consèquent nous avons cette amitiè qui a survècue à toutes les viscicitudes de la vie qui a fait aussi que d'ailleurs quand nous nous sommes sèparès en merveilleux amis après 20 ans de vie commune.

Quand je me suis remariè avec Aziza,Aziza est devenue la meilleure amie de Mireille.C'est quand meme assez drole,quand je suis venue pour la première fois à Paris,après avoir èpousè Mireille,j'avais 22 ans quand je me suis mariè."

_____________________________________________________________________________________________


 






Mentions légales© 2000-2019 Liens cinéma

Star Wars: L'Ascension de Skywalker Star Wars: The Rise of Skywalker
Star Wars: L'Ascension de Skywalker
Nicky Larson et le parfum de Cupidon Nicky Larson et le parfum de Cupidon
Nicky Larson et le parfum de Cupidon
John Wick 3: Parabellum John Wick 3: Parabellum
John Wick 3: Parabellum
Men in Black International Men in Black International
Men in Black International